Exposition Peul Fiction
Du 11 mai au 31 aout
Vernissage 10 mai 18H

 

ExpoPeulfictionIngall, Cure salée 2017. Nonùlio Elson Wetela (M0MOMO is here) est DJ, producteur et designer mozambicain, il vient de s’installer au Niger et se retrouve par hasard au cœur de ce rassemblement annuel de Peuls nomades Wodaabe et de Touaregs, à quelque 120 km d’Agadez. C’est le début de l’histoire« J’ai tout de suite été attiré par le style, le côté fashion des Peuls. Il y a un mot en portugais qui me vient à l’esprit : vaidade. « Vanité » au sens de narcissisme. C’est l’envie d’être beau à l’extrême. Dans d’autres cultures en Afrique, l’élégance masculine est le plus souvent liée à celle du guerrier. Chez les Peuls, elle ne vient pas de la force brute mais de la beauté. » Si le regard de l’artiste mozambicain est forcément celui d’un étranger, il est surtout
complice et très loin d’être voyeuriste. Elancé, toujours bien habillé, Nonùlio Elson Wetela s’est vu tendre un miroir par les Peuls rencontrés à Ingall. Les images choisies pour l’exposition gardent l’essence des moments partagés et véritablement « donnés » par les modèles mais elles ont été retravaillées, en noir et blanc et en couleur, pour prendre de la distance avec une vision purement documentaire. Un montage vidéo, « Les enfants du soleil », accompagne les photographies, ainsi qu’une scénographie qui met en scène les objets et symboles emblématiques de la culture peule nomade. « Je suis impressionné par les conditions dans lesquelles cette esthétique est maintenue coûte que coûte, alors même que le nomadisme est de plus en plus diffcile à cause des changements climatiques et de l’insécurité. Ce sont des personnes qui vivent dans des conditions de vie extrême, dans un environnement hostile. Etre beau est un vrai
engagement… » Comme l’écrivait le grand écrivain peul du Mali, Hamadou Hampâté Bâ, « un conte est un miroir où chacun peut découvrir sa propre image ». Que chacun d’entre vous puisse découvrir, à travers cette fction photographique onirique autour des Peuls Wodaabe du Niger, un peu de soi et des autres.

Peul Fiction, Hall d’exposition, du 11 mai au 31 août 2018

Vernissage le jeudi 10 mai, avec poésie peule et cocktail

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats